MSFS2020 2

Vol de brousse (bush trip) : se faciliter la vie

Par Pacha35 (Simvol) | 446 vues

Quand on se lance dans un vol de brousse, plusieurs problèmes se posent :
- c'est du VFR,
- on ne connait pas forcément l'avion proposé,
- on ne connait pas les lieux (c'est tout l'intérêt).

De plus, on est mis directement en bout de piste, prêt à décoller, sans avoir vraiment préparé son vol, ce qui est contraire à tout ce qu'on apprend quand on pilote en réel. Donc, sympa, mais un peu utopique.

Voici donc un document qui peut permettre de préparer son "vol de brousse" dans des conditions optimales. Il faut le faire étape par étape, comme dans la réalité. C'est un peu long, mais ça facilite la vie.

Pour illustrer le propos, j'ai pris l'étape 08 du vol "Rêve californien" proposé par MSFS. L'intérêt de cette étape, c'est que la trajectoire passe sur des montagnes de plus de 4000 m (>12000 ft) avec un terrain de départ à 4125 ft et une arrivée à 7135 ft.

Le Navlog donne des indications pas toujours assez précises pour effectuer son vol sans préparation.

L'avion proposé est le Cessna Caravan, ne le connaissant pas, je l'ai remplacé par le PA28 Arrow IV un peu moins performant.

Ce changement d'avion se fait très simplement et est expliqué dans ce tuto.

J'utilise également le module qui permet d'afficher ou pas le "HUD" en vue externe, certains paysages valant une belle photo (cf tuto).

La mission pour cette étape donne les indications suivantes :

Soit : 7 branches assez courtes, mais 3 pics dont un à plus de 4000 m à survoler... Il va falloir grimper sérieusement.

Pour préparer le vol, on va utiliser Little Navmap (LNM) qui permet de tracer des lignes de cap sur une distance donnée, de créer un plan de vol avec graphe d'altitude, d'entrer les caractéristiques de son avion pour gérer ses montées et ses descentes.

Les distances du NavLog étant en kilomètres (et mètres), on va sélectionner ces unités dans LNM.

Création du parcours

La préparation va donc consister à tracer, à partir du terrain de départ, des segments correspondant à chaque étape grâce à l'option "Mesurer une distance...".

Segment 1

On se positionne sur le point de départ, clic droit pour afficher le menu, sélection de la ligne "Mesurer une distance..." et on glisse la souris sur la carte de façon à ce que la mesure affiche le bon cap (347°) et la bonne distance (16.9 km).

Segment 2

Même procédé en partant du point créé précédemment.

Segments suivants

On procède ainsi jusqu'à l'aéroport d'arrivée ce qui trace le parcours exacte de l'étape.

Finalisation de la préparation, plan de vol

On peut s'arrêter là et démarrer l'étape qu'on pourra suivre sur LNM, mais il manque des informations sur les altitudes.

Pour les avoir, on va créer, à partir du tracé précédent, un plan de vol "fictif" (ligne droite) entre l'aéroport de départ (KBIH) et l'aéroport d'arrivée (KMMH).

Il faut maintenant faire "coller" le tracé du plan de vol aux lignes du parcours. C'est très facile avec LNM, on le fait en cliquant sur un point quelconque du tracé du plan de vol (ligne jaune) ce qui affiche une croix que l'on glisse sur le point voulu comme ci-dessous.

On fait de même avec la point suivant toujours à partir du tracé "fictif".

De proche en proche on arrive à l'aéroport d'arrivée et le plan de vol est terminé.
NB : LNM nomme les points créés "WPx", on peut les renommer comme dans le vol de brousse (POIxx), mais ça allonge la préparation et offre peu d'intérêt ?

On va pouvoir ainsi afficher le graphe d'altitude et gérer l'altitude maxi à prévoir. On peut aussi pour rendre la carte plus lisible, effacer toutes les lignes de mesure (onglet carte).

On a ainsi un vol bien préparé qu'on pourra même suivre sur LNM si on veut. (ce n'est pas la règle imposée par l'option "Bushtrip" de MSFS, mais sécurité avant tout !).
Remarque : si l'avion est équipé d'un GPS, le vol de brousse y est enregistré automatiquement, mais c'est une autre histoire...

Bonus : image du survol d'un des pics de cette étape (>4100 m) en PA28 Arrow IV. A gauche, on voit la "Vallée de la mort" qui est en-dessous du niveau de la mer (le terrain d'arrivée de l'étape 5, LO6, est à -64m).