English site
Réglages d'altimètre avec le système SquawkBox - POTW
par Azzurro et le groupe POTW
Fly! II > Utilitaires


Préliminaires

Pour utiliser cette fonctionnalité, il faut (et il suffit, mais surtout il faut) : ;-)
- avoir installé le système SquawkBox - POTW et savoir l'utiliser (avoir lu et compris le manuel).
Rappel, la page SquawkBox - POTW est consultable sous ce lien.

- connaître les notions de calage altimétrique, de QNH et QFE, d'atmosphère standard.
Sinon, consulter les leçons sous ce lien.

Le principe

Un des grands avantages du système POTW est de pouvoir, à tout moment, voler partout dans le monde avec une meteo réelle.
Et cela que l'on soit en groupe pour un vol réseau, ou bien tout seul ; il suffit de lancer le POTW, de cocher la case "auto weather", et on reçoit automatiquement le bulletin METAR de l'aéroport le plus proche.

L'occasion nous est donc fournie de pouvoir procéder aux réglages d'altimètre "comme dans la vie réelle", quelle chance.

Toutefois il faut contourner quelques bugs de Fly!, comme le retour à 29.92 à chaque nouveau chargement de Metar, ou encore la difficulté à gérer le système métrique (les hPa), abandonné au profit des pouces de mercure (inHg).
L'équipe des "testeurs fous" du POTW (Gilles et Fred notamment) a conduit Roland a mettre au point cette astuce, d'une apparente complexité, mais pas difficile à utiliser.

Voyons cela en images (cliquer sur chaque photo - excepté celle du bas - pour la voir en grand format).

Nous partons de Clermont-Ferrand, bel aéroport du centre de la France, et situé à plus de mille pieds d'altitude (comme cela on verra bien les écarts).
Ci-contre, un extrait du document du SIA, l'altitude exacte est 1090 ft.
A noter : il y a toujours des petites différences dans Fly!, qui a besoin d'un terrain parfaitement plat, alors que dans la réalité on peut avoir des variations importantes (plusieurs dizaines de pieds selon l'endroit de l'aéroport où on se trouve.)
L'altitude-pression est de 38 hPa (hectoPascals), cela signifie que pour caler l'altimètre à zéro (altitude-terrain = QFE), je dois diminuer la pression "mer" de 38 hPa... nous y reviendrons tout à l'heure.

Je lance le "POTW system". J'ai coché la case "Auto Weather" (temps automatique), je reçois donc le metar de Clermont (LFLC).
La valeur qui nous intéresse ici est la pression : A3014, ce qui signifie 30.14 pouces de mercure (en hPa, j'aurais le code Q, donc environ Q1020).
Je note soigneusement cette donnée, c'est le QNH régional (pression-altitude-mer, pour la zone de Clermont, ce jour-là, à cette heure précise).

Sur mon altimètre, l'altitude est bonne, mais la pression est fausse le 29.92 standard).

Appliquons donc notre méthode de correction : je vais dans le menu de Fly!, et je sélectionne "Weather / Other".

Ceux qui s'étonneraient que le menu soit en Anglais sont éliminés ici : c'est obligatoire pour faire du réseau ;-)

Une fenêtre me récapitule les paramètres principaux, j'accepte : "OK".
Je décoche la case "Auto Weather".
Sans perdre de temps, car si une nouvelle meteo arrivait, il faudrait recommencer ! (en fait, j'ai 5 minutes pour cela, ça me suffit)

Au bout de quelques secondes, mon baromètre a bougé. La pression est toujours à 29.92, il m'appartient de régler sur la donnée exacte.

Et bien sûr l'altimètre est faux tant que je n'ai pas corrigé.

J'entre la valeur indiquée (30.14 aujourd'hui), et miracle, cette fois l'altitude et la pression sont exacts, du moins en QNH.

Revenons au QFE (pression-altitude au niveau du terrain).
Cette page vous permet de faire un calcul approché, suivez le lien (et lisez les explications).
Voilà le résultat en image, ci-contre.

(attention version photo US différente)

Si j'applique la valeur approchée calculée ci-dessus, soit 29.02, mon altitude est effectivement proche de zéro, en tout cas c'est assez précis pour être en sécurité (si à cette altitude je ne vois pas la piste, on est vraiment mal !).
La légère erreur est imputable aux arrondis de conversion hPa/inHg, et à une formule approchée (résultat non proportionnel, le calcul varie selon l'altitude).
C'est pouquoi il ne faut pas l'utiliser en aviation réelle, je vous le rappelle.

Voilà, ce n'est pas sorcier, hein !
Et ensuite ? Eh bien on peut mettre en route et faire le vol prévu, après tout c'est cela l'objectif :-)
Deux solutions s'offrent alors à nous :
1 - il s'agit d'un vol local, en ce cas je laisse la meteo non-cochée.

2 - je fais un vol assez long pour que la meteo risque de changer. Dans ce cas, lorsque j'ai atteint mon niveau de vol (ou bien dès que j'atteins l'altitude de transition), je peux cocher la case "Auto Weather" à nouveau.
Pour mémoire, si j'utilise un niveau de vol VFR ou IFR (FL 55 par exemple), je dois régler mon altimètre sur la pression standard 29.92, c'est vital pour la sécurité.

Ensuite, à l'arrivée, même système : il faut absolument éviter qu'un metar se charge pendant l'approche finale. Donc je dois prendre la meteo au moins 10 minutes avant l'arrivée, faire les modifications du QNH et du QFE, et couper "Auto Weather". On aura pris la précaution de sortir à l'avance la fiche de l'aéroport de destination pour repérer l'altitude de celui-ci, bien entendu.

L'intérêt du réglage QFE (qui n'est pas utilisé dans tous les pays) est de donner une valeur "zéro" à l'altitude du terrain d'arrivée, cela évite les calculs à des moments où on a autre chose à faire, tenir la vitesse et le taux de descente par exemple ;-)
Bien entendu, un crayon et un papier sont des instruments utiles, car le calcul mental peut s'avérer trompeur dans une situation inhabituelle, et on n'a pas droit à l'erreur pour gérer son altitude.

Ces réglages, faut-il le préciser, se pratiquent à chaque vol de "voyage" dans l'aviation réelle, et ils ont évidemment une importance primordiale pour la sécurité. La tour (ou l'AFIS) communiquent les valeurs du QNH et du QFE. Les contrôleurs IVAO ou Vatsim font de même.
Lorsque je "donne ma position", je dois notamment mentionner mon altitude et sa référence, par exemple, selon les cas, "niveau 55", ou "2500 pieds QNH 1020" ou encore "1000 pieds Fox Echo votre terrain" (QFE).

Bons vols POTW.