English site
Création: utiliser ses anciens .bin avec Fly! II
par Henri Coudeville (ROTW)
Fly! II > Tutoriels


Fly! II a amené de nouveaux formats de fichiers dans beaucoup de domaines qui ont obligé les créateurs à repartir à zéro. Cependant TRI a voulu préserver quand même une partie de l'existant Fly! 1/2K dans au moins 2 domaines: les fichiers .EPD et les fichiers d'objets 3D texturés .BIN qui sont toujours utilisables.

Henri vous donne ci-après les informations qui vous permettront d'utiliser au mieux les modèles créés en .BIN:

"Même si vous êtes un farouche partisan du MLF, ne jetez pas pour autant vos vieux fichiers .BIN à la poubelle, ils peuvent encore servir dans Fly! II.

En étudiant NYC_v1DA, (New York Hight Density 3D model scenery), je me suis aperçu que l'auteur David Arrowsmith avait utilisé des fichiers .bin, j'ai fait pareil et ça marche !, il faut prendre modèle sur ce travail.

 

1- Il faut récupérer un fichier .epd d'une scène contenant les modèles .bin et les textures .raw et .act que l'on veut utiliser et le placer dans scenery\shared.

 

2- Il faut créer le fichier « votrenom Models.mlf » qui liste les noms des modèles.bin, celui commun qui doit apparaître dans le catalogue et les flags correspondants. Ce fichier est à mettre dans Data. On peut par exemple ouvrir avec le bloc note le fichier Factory.mlf, remplacer les modèles.smf  par la série de .bin et renommer.

 

3- Aller dans Fly! II, à votre aéroport favori, Ctrl+E, donne accès au catalogue dans lequel se trouve le nom commun et l'image de tout les .bin.

 

Votre attention s'il vous plait,

La liste des modèle peut être incomplète (faire des essais avec un seul).

Je pense qu'il n'accepte pas les modèles avec vitres transparentes (.opa).

Je pense que le fait d'avoir également dans le .epd le fichier dataxxxxxx n'a pas d'importance mais il faudra le confirmer.

Si on a toto.bin et toton.bin, il est inutile de lister le second, la nuit se fait automatiquement, merci TRI.

Je ne sais pas si l'utilisation de .bin à une incidence sur le taux d'images.

Il faudrait qu'un bon traducteur donne les explications en français des flags.

Plusieurs modèles du factory.mlf vous éjecte brutalement du programme, il faut sauvegarder sa construction au fur et à mesure."