English site
Les Sid-Stars
par Didier Rigault
Articles


Alors, c'est quoi exactement, les Sid-Stars ?
Ce sont des procédures codifiées de départ (SID) et d'arrivée (STAR) pour les vols en IFR. On y ajoute également les IAC (procédures d'atterrissage aux instruments).

Pour en savoir plus, le mieux est d'aller voir des exemples sur la page des liens que nous avons mise en ligne dans ce chapitre sur la préparation des vols.

En résumé, ces procédures indiquent (quand c'est avec une carte c'est mieux, d'ailleurs), les points par lesquels l'avion doit passer, les altitudes et les vitesses à respecter.
Il est frappant de constater combien un grand aéroport a de procédures, souvent des dizaines. Les SID varient suivant la piste de décollage et suivant le point que l'on veut atteindre ensuite, les STAR à l'inverse, selon l'endroit d'où l'on vient et la piste affectée à l'atterrissage.

Il faut savoir aussi que certaines trajectoires sont assez tarabiscotées : "après le décollage, monter à 1500 pieds, puis virer pour intercepter le radial 140 du VOR wxy, ensuite faire un virage par la droite en restant à 10 NM de la balise wqz". Et de même pour les arrivées.

Malgré cette complexité, les DAFIF ont publié toute une série de ces procédures pour plus de 1.300 aéroports dans le monde. Didier les a compilées pour qu'elles soient utilisables aussi bien sur les avions Fly!-PMDG (fichiers .txt), que sur VolNav (fichiers .csv), afin d'être utilisées sur tous les avions Fly! équipés de calculateurs de bord. Cela a représenté des semaines de mise au point, mais quel outil fabuleux !

Bien sûr, il a des "trous" dans les données, certains aéroports ne disposent pas des 3 séries (Sid-Star-IAC), mais on fait avec ce que l'on a, c'est déjà bien d'avoir des données !

Prenons un exemple, Paris-Le Bourget, LFPB (fichier zippé à télécharger), regardons-le ensemble, d'abord en lisant les lignes de code, puis dans VolNav, où là nous bénéficierons d'une vue réelle des trajectoires :

- on commence par définir tous les waypoints, ici nommés "Fixes", nom, latitude, longitude (LATLON) et déclinaison magnétique. Pour LFLB, cela représente environ 150 points !
Exemples :
FIX BUDON LATLON N 47 32.42 E 3 1.55 // -0.983333
FIX CGN LATLON N 49 1.20 E 2 30.01 // -1.310000
FIX CLM08 LATLON N 48 44.05 E 3 7.62 // -1.070000

- ensuite on définit l'emplacement des pistes "Runways", et c'est là que les approches finales sont définies également
Exemple, pour la 07, on a 4 finales possibles, 2 depuis le point MERUE, et deux depuis le point SUSIN :
RNW 07 FIX PGS13 01849
FROM MERUE HDG 148 INTERCEPT 358 FIX RBT FIX RBT23 FIX RBT21 FIX BT014 HDG 118 INTERCEPT 250 FIX BT FIX BT095
FROM MERUE HDG 148 INTERCEPT 358 FIX RBT FIX RBT23 FIX RBT21 FIX BT066 HDG 118 INTERCEPT 251 FIX LBG FIX BT095
FROM SUSIN FIX CLM FIX CLM19 FIX BT065 FIX BT095
FROM SUSIN FIX CLM FIX CLM22 FIX LARPO FIX CLM24 FIX PON FIX RBT23 FIX RBT21 FIX

- Viennent ensuite les SID (parmi plusieurs dizaines) : voici un départ nommé BEN8J, en déco 07, qui aboutit finalement au point BENIP
SID BEN8J RNW 07 HDG 129 INTERCEPT 99 FIX BT FIX BT013 FIX BT020 FIX CLM FIX ORTIL FIX CLM98 HDG 206 INTERCEPT 176 FIX PGS FIX PGS45 FIX DOPIN FIX BENIP

- et enfin les STAR, exemple d'une arrivée commençant à la balise CAN et se terminant à MERUE (vu tout à l'heure), et qui permet d'atterrir indifféremment sur les pistes 07, 25 ou 27.
STAR CAN FIX CAN FIX ELBOX FIX KEREX FIX ROUEN FIX MOKNO FIX KOROM FIX MERUE RNW 07 RNW 25 RNW 27
Donc ce STAR, suivi de l'IAC 07 vu précédemment, nous conduit à l'atterrissage, sympa non ?

A noter que les notions de vitesse et d'altitude ne figurent pas ici, mais nous les avons sur les cartes d'approche, donc pas de problème.

C'est compliqué ? Un peu, oui, mais VolNav rend tout ça clair, et avec l'habitude tu vas vite t'y retrouver ; alors voyons comment utiliser en pratique toutes ces merveilles, et disséquer quelques exemples.
Rendez-vous à la page "Préparation du vol IFR"... dès qu'elle sera terminée ;-)