English site
Les calculateurs embarqués
par Azzurro
Articles


Les avions de Fly! II utilisent différents systèmes de calcul "embarqués", c'est à dire utilisables durant le vol.

Les systèmes de Fly!

1°) les avions basiques ou anciens n'ont aucun système de calcul :
- c'est le cas du Stearman pour les avions d'origine TRI.
- sont également dans ce cas, pour les avions du ROTW, le PA19-L18, le PA28, le P51 Mustang, le Staggerwing.
Certains de ces appareils ne possèdent qu'un récepteur NDB, ou bien un ou deux récepteurs VOR, ou les deux.

Les navigations se font strictement à vue, mais rien n'empêche de pratiquer des trajets importants en utilisant les ressources qu'offre l'avion : nos anciens navigaient autour du monde avec "le cap (compas) et la montre", ce sont des techniques qui ont fait leurs preuves, et qu'on est heureux de connaître si le GPS tombe en panne.

2°) les avions utilisant le calculateur GPS KLN89
C'est la grande majorité des autres avions, à partir du Flyhawk, jusqu'aux avions à hélices haut de gamme comme le TBM, le B1900, le Seneca ou le Kingair.

C'est un excellent appareil, plein de ressources, et qui mérite qu'on potasse la documentation et qu'on fasse des tests. Il ne faut pas hésiter à l'ouvrir de temps en temps en "pop-up" (touche N) pour accéder à des fonctions supplémentaires et avoir une meilleure lecture.
On peut voyager loin avec des engins pareils.

Le GPS en fonction "NAV"...
... et en fonction "FPL (plan de vol)

Pous mieux connaître le fonctionnement de ce GPS, voir la page Fly.Simvol.

3°) les jets utilisant le FMC
C'est au départ le Hawker (Peregrine), ainsi que la plupart des jets qui ont été créés en "gratuit" et qui utilisent la même base.

Le FMC est un engin impressionnant, avec 2 beaux écrans très lisibles côte à côte, mais hélas il offre peu de fonctionnalités, beaucoup de boutons sont inopérants. Il est en fait moins performant que le récepteur GPS ci-dessus, sauf pour estimer le temps aux points successifs.

 

--> Une astuce d'utilisation découverte par Tony Cervone s'applique à la fois au GPS et au FMC, ça vaut la peine d'en parler, la suite par ici.

Autres systèmes

1°) les calculateurs ROTW 230 et ROTW 350 :
Ce sont des calculateurs nouveaux, mis au point par Laurent et TJ, qui offrent d'astucieuses possibilités. Voir les pages correspondantes sur Fly.Simvol

2°) les avions de PMDG TM (757 et 777)
Nous les mentionnons pour mémoire, les calculateurs de ces appareils sont très élaborés, ce sont des réussites notables (bien que la notice à ingurgiter soit extrêmement épaisse).
Idéal pour de longs vols au dessus de FL250 avec des SID, des STAR et des Airways.

3°) Le ROTW ND (Navigation Display), toujours par Laurent et TJ
On se rapproche de plus en plus du "glass cockpit" du futur. Encore un produit en démonstration.
Il fonctionne très bien sur le Malibu (Sahara) de TRI. On devrait le voir fonctionner également sur des avions actuellement en développement.