MSFS2020 13

Bendix King KNS80 : ou comment on se passait de GPS... avant !

Par Pacha35 (Simvol) | 1226 vues

Dans les années 80, peu d'avions et peu de pilotes possédaient un GPS. Les équipementiers aéronautiques avaient donc mis dans nos avions des appareils permettant d'accéder à n'importe quel point de la planète dès lors qu'il était à portée "optique" d'un moyen de radio navigation existant (ADF, VOR, TACAN, ILS).

C'est la fonction du Bendix King KNS80 qui permet de créer un VOR virtuel en fournissant la fréquence, une radiale et une distance depuis un VOR réel.

Une fiche pratique est en ligne sur Simvol pour pouvoir rapidement utiliser le KNS80 dans un TBM850. Elle doit valoir aussi pour d'autres avions.

Ce tutoriel va détailler un vol d'utilisation du KNS80 pour faire un circuit sur des aérodromes n'ayant pas de moyen de radio navigation.

Description succincte de l'appareil

- zone 1 : entrée des données du VOR de référence la sélection entre fréquence (FRQ), radiale (RAD), distance (DIST) se faisant par le bouton DATA et l'entrée des chiffres par le rotacteur :
la grande couronne (les dizaines et les centaines)
la petite couronne, bouton poussé, les unités
la petite couronne, bouton tiré, les décimales
- zone 2 : les données entrées sont rangées dans une mémoire du KNS. Il y a 4 mémoires, on peut donc préparer un vol avec 4 waypoints de type VOR virtuel :
le bouton DSP permet de naviguer entre les 4 mémoires le n° est affiché en zone 4 (DSP)
Le bouton USE rend active la mémoire affichée et affiche son n° en zone 4 (USE)
- zone 3 : choix du mode de fonctionnement et d’affichage des données :
VOR pour utiliser le KNS comme un instrument classique de sélection de VOR/DME
RNAV pour envoyer les données au HSI eu au pilote automatique si l'avion en est équipé.
Ces deux boutons permettent, par un appui supplémentaire de modifier l'échelle du HSI/CDI qui passe de degrés (°) en NM.
- zone 4 : n° de la mémoire affichée (DSP) et de la mémoire activée (USE)

NB : le bouton HOLD permet de garder les indications du vol en cours tout en préparant d'autres sélections.

Utilisation du KNS80 dans le TBM850

Comme indiqué dans la fiche pratique sur le tableau de bord "vintage" du TBM850, on peut avoir un tableau de bord non équipé de GPS et donc avoir besoin d'utiliser le KNS80 pour voler vers un point précis.

Le point fort du TBM, c'est le couplage avec le HSI et le pilote automatique. Le vol n'utilisera que :

1 - le KNS80 pour sélectionner un point enregistré en mémoire à partir d'un VOR/DME situé dans son cercle d'émission (et à distance "optique").
En vol, une fois les "VOR virtuels" chargés dans les mémoires, seuls les boutons de la zone "WAYPOINT" seront utilisés pour sélectionner le WP suivant.

2 - le HSI pour positionner l'avion sur la route du "VOR virtuel" en n'utilisant que :
- le bouton NAV pour sélectionner au début du vol la fonction RNAV
- le rotacteur de gauche pour aligner l'aiguille avec la barre centrale
- le rotacteur de droite pour positionner la "pinule" au bout de la flèche de l'aiguille

3 - Le pilote automatique dont on devra n'utiliser que les fonctions suivantes :
- le bouton AP pour le mettre en fonction
- le bouton HDG pour qu'il dirige l'avion vers le cap indiqué par la pinule du HSI
- éventuellement le bouton ALT si on souhaite gérer l'altitude abec le PA (recommandé).

Exercice pratique

Pour illustrer l'utilisation du KNS80, nous allons effectuer un vol "circulaire" autour d'un VOR/DME (celui de Clermont-Ferrand) pour passer à la verticale de 4 aérodromes à distance inférieure à 40 NM.

VOR de Clermont-Ferrand : CFA, fréquence 114.35, portée 100 NM
Terrain de départ et d'arrivée : LFCU (Ussel) : WP4
WP1 : LFRH (Brioude)
WP2 : LFHT (Ambert)
WP3 : LFLV (Vichy)

Avec SkyVector nous obtenons les données suivantes à entrer dans le KNS (cadres rouges) :

Sur Little Navmap, en utilisant les mesures de distances, on obtient la carte suivante :

1 - La route (en jaune) et les rayons de chaque WP par rapport au VOR de Clermont

2 - Les caps et les distances du vol approximatifs (option "mesures de distances")

Durant le vol, un peu avant chaque WP (points tournants au-dessus des aérodromes choisis), il faut activer sur le KNS80 la mémoire du point suivant en l'affichant (bouton DSP) et en la validant (bouton USE). Le montage suivant montre les manipulations du KNS (changement de mémoire) puis, en partant de la position de la branche précédente, celle de l'aiguille du HSI et le la pinule pour en final pointer sur le cap de la branche suivante.

NB : rien n'interdit d'anticiper le virage avant l'arrivée sur le WP. Attention à bien vérifier que les voyant AP et HDG sont allumés sur le PA.

Image 1 : le HSI est aligné sur le cap que l'on quitte
Image 2 : lorsque l'on positionne le KNS que le prochain WP (mémoire suivante, 3 dans l'exemple), le HSI montre la déviation. Il faut donc aligner l'aiguille avec le bouton de gauche du HSI.
Image 3 : l'alignement est fait, il faut aligner la pinule orange avec l'aiguille par le bouton de droite.
Image 4 : si le mode HDG est bien actif sur le PA, l'avion a effectué son virage et pris le cap indiqué par le HSI.

L'image suivante montre le passage du WP3 pour prendre la route vers le WP4.

Vue du tableau de bord correspondant :

On peut noter que les autres éléments de radionavigation de l'avion ne sont pas du tout utilisés (ADF, VOR 1, VOR 2).

Remarque : sur le TBM, comme dans le vrai KNS80, les mémoires sont persistantes et ne sont pas effacées entre deux vols (et deux lancements de simulateurs) tant qu'on ne les modifie pas.

Plan LNM du vol complet de ce tutoriel :

Concernant le TBM850 et son tableau de bord "vintage", 2 fiches pratiques sur le wiki de Simvol :
- tableau de bord "vintage"
- le KNS80

La deuxième fiche est un résumé de ce tutoriel.