MSFS2020 261

A320 Fenix : Le plan de vol secondaire, cet inconnu...

Par Pacha35 (Simvol) et TSU (Simvol) | 9618 vues

Inconnu, car jusqu'à présent, avec les Airbus à notre disposition dans MSFS, l'A320 par défaut ou l'A320 de FlyByWire, l'utilisation du plan de vol secondaire n'était pas implémentée (avec un léger mieux cependant pour le FBW pour lequel l'appui de la touche SEC F-PLN provoque néanmoins l'apparition de la page, mais sans possibilité d'action. On peut raisonnablement penser que cette fonction sera existante pour cet avion à plus ou moins court/long terme).

Pour information, cette fonction existe déjà dans le Flight Factor A320 Ultimate et dans l'A319 de ToLiSs pour X-Plane.

L'A320 Fenix change la donne, car cette page devient totalement fonctionnelle et la question que l'on peut se poser est alors : "À quoi peut servir un plan de vol secondaire ?". Nous allons dans ce tutoriel, vous en révéler l'une des utilisations possibles.

Dans un monde idéal (et souvent dans la simulation grand public), tout se passe bien, tout le temps.

Dans la réalité, des pannes plus ou moins impactantes peuvent survenir et ce, dès la course au décollage ou l'envol.

Certains disfonctionnements (panne ou pompage moteur, feu, fumées, problème hydraulique, problème électrique, etc., c'est-à-dire des pannes à forte pression temporelle) vont probablement entraîner la volonté pour l'équipage de retourner au plus vite au sol, la solution évidente étant un retour sur le terrain de départ (si la météorologie et les performances d'atterrissage le permettent).

Ça tombe bien, comme on en part, on connait donc déjà les conditions météos qui y règnent et piste et procédure en service.

Afin de "gagner" du temps, l'utilisation du plan de vol secondaire peut s'avérer alors très utile.

Le but est donc, grâce au plan de vol secondaire, de préparer un retour "au cas où"...

Ainsi, si la panne survient très rapidement en début de vol, il suffira, via la touche SEC F-PLN du MCDU, d'activer le plan de vol secondaire préalablement créé pour un retour immédiat afin qu'il devienne ainsi le plan de vol principal et que le FM soit directement rempli et renseigné dans le but de déclencher l'approche prévue.

Tout cela aura, bien entendu, été briefé au sein de l'équipage au stade du briefing décollage qui comportera un item "Conduite à tenir en cas de panne sur le départ" ce qui permettra aux membres d'équipage d'être dans le même projet d'action. Très souvent, les compagnies aériennes auront mis au point des trajectoires soit dites "standards" (comme par exemple "Monter dans l'axe de piste à 2000 pieds"), soit spécifiques en fonction du terrain de départ en raison, par exemple, d'un obstacle à éviter "dès 500 pieds, virer au cap 330 en poursuivant la montée vers 3000 pieds".

Dans les copies d'écrans qui suivent nous vous proposons l'enchaînement des actions à effectuer pour remplir ce plan de vol "de secours".

Dans notre exemple, nous partons de Rennes en piste 28 (qui est, ce jour, la piste en service) vers Brest. Nous envisageons, en cas de panne, un retour à Rennes en piste 28, via l'ILS (qui n'est à Rennes que CAT I, ce qui sous-entend une visibilité au minimum de 550 m et un plafond/sol d'au moins 200 pieds. Un seul de ces deux paramètres en deçà de l'une ou l'autre ces valeurs interdira de facto la possibilité d'un retour à Rennes et une autre stratégie devra être définie avant le départ [choix d'un autre terrain de dégagement au décollage]).

A ce stade de la préparation du vol, les données nécessaires ont déjà été introduites sur les pages INIT A, F-PLN, RAD NAV, INIT B et PERF du FM.

Vient alors le moment de renseigner alors le plan de vol secondaire.

NB : les cadres rouges indiquent l'action à accomplir, les cadres jaunes indiquent, dans certaines pages, le résultat de l'action précédente.

1 - Appui sur la touche "SEC F-PLN" du clavier MCDU

2 - Appui sur la touche en face de l'indication "INIT >"

3 - Introduction des aéroports départ et arrivée (ici c'est le même car ce plan de vol secondaire nous ramène au terrain de départ). Il n'est pas utile de remplir les autres données.

4 - Appui à nouveau sur la touche "SEC F-PLN" du MCDU puis sur la touche en face de "<- SEC F-PLN"

5 - Appui sur la touche en face du terrain retour "LFRN"

6 - Appui sur la touche en face de "ARRIVAL >" pour entrer la procédure d'approche

7 - Introduction de la procédure : ici "ILS28", pas de "STAR" et pas de "VIAS", le retour se fera initialement en sélecté jusqu'à la prise de l'ILS

8 - On peut vérifier sur le ND en mode "PLAN" que la trajectoire est correcte (ici une ligne droite blanche [blanc = plan de vol secondaire] dans l'axe de la piste 28).

9 - Appui à nouveau sur la touche "SEC F-PLN" du clavier MCDU puis sur la touche "PERF" (puis 4 fois sur la ligne "Next Phase") pour aller jusqu'à la page APPR afin de la compléter

Le plan de vol secondaire est terminé, on peut revenir au plan de vol principal par appui sur la touche "F-PLN" du clavier.

Conduite à tenir (simplifiée) en cas de panne au décollage

- S'il est disponible, enclencher le pilote automatique, ce qui permettra à l'équipage, tout en continuant à surveiller la trajectoire, de se dégager de la disponibilité intellectuelle pour analyser la situation.
- Le FM dirigeant l'avion (mode NAV enclenché) et donc programmé pour suivre la trajectoire telle qu'insérée dans le plan de vol principal, il faudra rapidement passer en mode HDG en tirant sur le bouton adéquat sur le FCU puis orienter la trajectoire vers la zone choisie (branche vent arrière ?).
- De la même façon, on pourra également passer en mode Speed (tirer sur le bouton sur le FCU) de façon à garder le contrôle de la vitesse de l'avion (qui, si on le laisse faire accélèrera inévitablement vers 250 kt).
- Et enfin, pour maitriser l'altitude, on changera éventuellement la valeur cible du FCU (inutile, peut-être de monter trop haut si l'on doit rapidement revenir se poser...).

Une fois la trajectoire en direction, vitesse et altitude maitrisée, on pourra activer le plan de vol secondaire :

Appui sur la touche "SEC F-PLN" du clavier MCDU puis,

Appui de la touche en face de *ACTIVATE SEC.

Le plan de vol secondaire est activé et remplace le plan de vol initial à la page F-PLN. On se retrouve alors dans la gestion d'une trajectoire pour aller intercepter un axe puis effectuer une approche ILS, dont les paramètres ont déjà été insérés.