English site
Exemple de préparation d'un vol IFR
par Koala
Articles


Nous allons donc mettre en pratique l'ensemble du cours vu dans les pages précédentes.

Pour ce faire nous allons effectuer ensemble un vol: Paris Orly - Nice (qui fera plaisir à certains ) avec départ sous SID et arrivée sous STAR puis procédure MVI sur Nice, et ce avec le Beechcraft B200 (ce sera plus long qu'avec un gros porteur ou un jet mais cela nous donnera plus de temps pour travailler et en plus nous ne serons pas tentés par le GPS !).

Paramétrons le vol:

  • Météo: BKN 4000 ft; OVC 7500 ft et appliquons du vent: 280° / 12 kts.

  • Planifions le vol : départ LFPO à 15h00, arrivée LFMN. Puis ajoutons les balises intermédiaires et les points tournant avec pour chaque tronçon altitudes et vitesses, sans oublier les exercices.
    • Décollage LFPO à 15h00 en utilisant la SID NEV 7P réservé aux hélices (décollage piste 25 ou 26)
    • Montée FL 170 sur NEV (VOR 113.40)
    • Procéder CMF (VOR 114.35)
    • Exercice de mesure distance sur Montluçon (NDB 335) sans quitter la route.
    • Procéder sur MEN (VOR 115.3)
    • Exercice de semi-variation pour se placer sur le QDM départ de la balise Méditerranée (dans Fly!)
    • Descendre vers FL 130
    • Procéder Méditerranée (VOR 114.45) et poursuivre la descente vers le FL 110
    • Procéder Martigues (VOR 117.30)
    • Procéder Marseille (NDB 406)
    • Descendre 5000 ft direct LUC (VOR 113.00) pour débuter la STAR LUC 3.
    • Procéder sur DRAMO, IAF de la finale (attention, c'est un point de report et non une balise !)
    • Intégrer la procédure MVI piste 22L avec NDB "NC" (338) et DME " NI" (ch 36 Y, c'est à dire 119.95 : fréquence ILS de la piste 22R).

Dans le monde réel, ce plan de vol doit être déposé auprès des autorités.

Dans Fly!, on utilise la fonction "planificateur de vol" (logique, non ?). Cela a pour effet de permettre l'utilisation du GPS par le PA (pilote automatique).
N'activez pas cette fonction de PA couplé, sauf si vous n'êtes pas sûr de vous, car ce serait "trop facile" !

N'oubliez pas de renseigner les altitudes et les viitesses, puisque Fly! gère soigneusement ces paramètres.

Enfin, imprimez le plan de vol, il vous sera très utile durant le voyage.

Nous allons faire beaucoup de navigation par rapport à un vol classique mais cela permettra d'étudier les différentes situations possibles avec du vent.

Au fur et à mesure du vol nous verrons plus avant les procédures et subtilités d'un vol IFR : les suivis de procédures, les mises en descente à partir d'un certain point, la vérification de notre position sans se servir des éléments de Fly! (carte vectorielle ou PA couplé au GPS), les mises de cap directement vers le point de report suivant, les effets du vent en finale et les moyens de le contrer, etc., tout en expliquant plus précisément les termes employés durant le vol ("MVI", "dct", repérage des types de balises...).

Je vous conseile avant de faire ce vol de vous munir des cartes nécessaires pour son accomplissement (et de les étudier !) à savoir :

D'une façon générale, nous indiquons dans la rubrique "liens" de Simvol-Fly! des sites où l'on peut trouver des documents aéronautiques (SID-STAR-Arrivées). Les bases de données de waypoints, VOR, NDB, ILS, COMM, se trouvent sur Simvol pour le Pack France, et sur Avsim pour d'autres pays.

Voyons maintenant le vol complet

Page précédente Retour au sommaire