English site
Navigation aux instruments
par Koala
Articles


A la différence du vol à vue (VFR) qui permet de voler en se servant de repères visuels (certains connaisseurs penseront au VFR "on top" au dessus de la couche nuageuse mais qui ne sera pas précisément abordé ici), le vol aux instruments (surtout pour l'IFR, ou sinon une aide au VFR) permet d'aller d'un aéroport A vers un aéroport B uniquement aux instruments (VOR, NDB, avec ou sans DME ou aussi GPS).

La navigation au GPS ne sera pas abordée car, une fois la technique maitrisée, il suffit de suivre les indications à l'écran pour arriver à bon port.

Avec l'utilisation d'un VOR ou d'un NDB, par contre, différentes possibilités s'offrent à nous pour réussir au mieux la navigation :

Le "homing" :

On utilise le VOR ou le NDB pour se diriger "droit" vers la station sur un QDM et l'on va ainsi de station en station jusqu'à sa destination.
Attention : avec le NDB, l'aiguille de l'indicateur est toujours dirigée vers la station.
Avec le VOR, il faut régler la molette de telle façon à régler l'appareil sur "To" pour avoir un QDM, sinon on risque de se mettre en "From" et donc obtenir un QDR (radial d'éloignement). Ce réglage permet justement d'utiliser d'autres méthodes de travail: on peut travailler ainsi pour se placer sur une branche d'éloignement précise ou trouver sa position précise dans l'espace.

Mesure de distance :

Choisir un QDM ou QDR de référence (différent de celui que l'on utilise).

  • Dans le sens qui nous intéresse.
  • >10° de la position si la balise est un VOR.
  • >20° de la position si la balise est un NDB.

Prendre un cap magnétique perpendiculaire au radial ou QDM de référence et déterminer les QDM ou QDR de début et de fin de mesure.

  • 5° avant et après le QDM de référence si on travaille avec un VOR.
  • 10° avant et après le QDM de référence si c'est avec un NDB.

On note le temps nécessaire au passage de l'axe de début à l'axe de fin de mesure (en secondes).

On a: T (mn) pour rejoindre la station = T (sec) / ß
où ß = 10° pour un VOR ou 20 ° pour un NDB.






Méthodes de changement d'axe :

permettant de passer du QDM d'origine au QDM à intercepter.

• Méthode du (180-A) / 2 :
Cette méthode permet de changer de QDM en restant à la même distance pour ne pas perdre le bénéfice du travail à l'estime. Cette méthode fonctionne pour des angles A < 120°.

  • L'angle de déroutement est (180-A)/2.
  • Le cap de déroutement est: QDMorigine +/- (180-A)/2
  • On procédera à une mesure de la distance à la balise sur le cap plein travers comme vu plus haut pour obtenir T.
  • Attention à l'anticipation de virage sur le QDM d'arrivée qui est de ß (angle d'anticipation en degré) = 30 / T où T est le temps calculé.

• Méthode de semi-variation :
En homing, sur un QDM, il est possible de rejoindre un autre axe lorsque l'on
arrive à 30 secondes de la station. Cette procédure s'effectue à 3 minutes de la station.

  • A 3 mn, le pilote ouvre de 30° vers le QDM à intercepter.
  • A chaque variation de 30° du QDM, le pilote referme son cap de 10° et ce jusqu'à arriver à 10° du QDM à intercepter.
  • A ce moment, il vire au cap par virage continu et se retrouvera à 30 secondes de la station.

Attention: Cette procédure est valable pour une variation de 90° maximum.

• Méthode du triangle isocèle :
Si l'angle séparant les QDM de départ et d'arrivée est compris entre 15 et 45°, ouvrir de l'angle A du côté désiré et prendre un TOP.
En atteignant le QDM d'arrivée, virer vers la station.

  •  Le temps écoulé = Temps restant à parcourir.
Page précédente Page suivante