English site
Différents moyens de radionavigation et d'approche
par Koala
Articles


VOR (VHF Omnidirectional Range):

Appareil de radionavigation permettant, à l'aide de différents appareils embarqués, de situer sa position axiale vis à vis de la station par radiale. Le VOR est souvent préféré au NDB car moins sensible aux phénomènes météorologiques.

Portée de 25 à 200 nautiques environ. Précision 2 à 3° environ.
Existence d'un cône mort à la verticale du VOR.
Gamme de fréquence de 108 à 118 MHz par dixièmes pairs.

Si vous désirez trouver quelques explications complémentaires au sujet du VOR, vous pouvez les retrouver directement ici.

NDB (Non Directional Beacon):

Appareil basé sur le même principe que le VOR mais beaucoup plus sensible aux phénomènes météorologiques.

Portée d'une dizaine à quelques centaines de kilomètres. Précision 3 à 5° environ.
Existence d'un cône mort à la verticale.
Gamme de fréquence de 200 à 420 KHz.

DME (Distance Measuring Equipment) :

L'inconvénient du VOR ou d'autres moyens de radioavigation, est qu'ils ne donnent aucune information de distance. Le DME a donc été créé ; intégrable à quasiment tous les autres équipements (VOR, ILS...), il donne l'information de distance manquante.

A chaque fréquence VOR est appariée une fréquence UHF. Il existe 126 canaux DME du 17 au 126.

Petite précision tout de même, il faut savoir que le DME donne une distance directe par rapport à la station. Donc, lorsque l'appareil est verticale de la balise, il n'affichera jamais 0 (en théorie, il donne d'ailleurs la hauteur).

L'ILS (Instrument Landing System) :

Système de précision d'aide à l'atterrissage comprenant différents éléments :
- Le Localizer (Loc) qui donne des indications en gisement (cap) en écart par rapport à un plan passant par l'axe de piste.
- Le Glidepath (Glide) qui donne des indications en site (hauteur) en écart par rapport à un plan de descente nominal.
- Un DME donnant une distance par rapport au seuil de piste.
- 3 radiobalises: Outer, Middle et Inner Marker.

Portée 25 nautiques pour le loc, 10 nautiques pour le glide. Précision de 0,1° pour le loc et 0,02° pour le glide.
Gamme de fréquence de 108 à 111,90 MHz et par dixièmes impairs.

Le but de l'ILS est d'intercepter et de se centrer sur le double faisceau émis par le loc et le glide, et ce quelles que soient les conditions météorologiques. Pour ce faire, on utilise un système d'affichage très simple dans l'avion basé sur la position de deux aiguilles ou indicateurs par rapport à notre appareil.

Trop haut et à gauche, ou autrement dit descendre et virer à droite pour rejoindre l'axe.


Trop bas et à droite ou autrement dit monter et virer à gauche pour rejoindre l'axe.


Sur le plan de descente et sur l'axe.

Enfin, les radiobalises permettent de se situer en distance par rapport au seuil de piste sans avoir à regarder le DME, donc à quitter l'axe ILS des yeux.
• L'outer marker: environ 4 nautiques du seuil, son grave à cadence modérée (série de traits).
• Le middle marker: 3500 pieds, son "normal" alterné (points-traits).
• L'inner marker: 250 pieds du seuil, son aigu à cadence rapide (série de points).

GPS (Global Positioning System) :

Système extrêmement précis, permettant de connaître sa position à tout moment dans l'espace à l'aide de 24 satellites géostationnaires gravitant autour de la terre. 4 sont nécessaires pour avoir les informations de position (avec 3 satellites) et de temps, donc de vitesse (avec un quatrième).

Vis à vis de Fly! les meilleurs cours sont donnés soit par le fichier pdf fourni avec le simulateur, soit et surtout par les excellentes explications (en Français) de Denez, lien ici

Page précédente Page suivante